1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Première Guerre mondiale. S.D.N. Crise de 1929. Communisme. Nazisme.


La Première Guerre mondiale, véritable matrice du nouveau siècle, procède directement de l'exacerbation des tensions nationalistes en Europe. En 1917, l'intervention nord-américaine accélère la défaite des Empires centraux que consacre le traité de Versailles.
Celui-ci remodèle profondément, sur la base du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, la carte politique d'une Europe meurtrie, tandis qu'est fondée la Société des Nations qui nourrit le rêve illusoire d'une paix durable.

C'est un monde nouveau qui naît sur les ruines de la Grande Guerre.
À l'Est, la révolution d'Octobre 1917 a mené les bolcheviks au pouvoir et ouvert la voie au totalitarisme stalinien, en germe dès la fin des années 1920.
À l'Ouest, les États-Unis ont renforcé leur hégémonie économique et financière, mais sombrent à partir du krach boursier de 1929 dans une crise économique durable qui bientôt s'étend au reste du monde.
Ce marasme économique n'est pas indifférent à la montée des périls. En Extrême-Orient, le Japon affirme ses velléités impérialistes aux dépens de la Mandchourie dès 1932.
En Europe surtout, le fascisme, né dans l'Italie de Mussolini à l'aube des années 1920, triomphe dans l'Allemagne hitlérienne, qui ne cache pas ses visées expansionnistes.
Dans le même temps, une grande partie de l'Europe renonce au parlementarisme sous le regard impuissant de la France et de l'Angleterre.