1300 à 1400. Tamerlan

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Tamerlan. Émiettement de l'Asie. Peste noire en Europe. Renaissance (Quattrocento) en Italie.


L'expansion de la chrétienté européenne subit un coup d'arrêt au XIVe siècle. Frappée par la Peste noire,
divisée religieusement entre papes d'Avignon et papes de Rome, en proie à d'interminables guerres dynastiques à l'image de la guerre de Cent Ans entre rois de France et rois d'Angleterre, elle (la chrétienté) s'affaiblit face aux puissances musulmanes.


Un nouvel État turc, l'Empire ottoman, émerge aux portes de Byzance et pénètre en 1353 dans les Balkans.


Quant à l'Empire mongol qui dominait l'Asie, il explose vite en entités autonomes et rivales : Horde d'or, empire Oïrat...
Les Yuan s'effacent en 1368 face à une rébellion chinoise qui donne le pouvoir à la dynastie Ming.


À la fin du siècle, le cruel Tamerlan semble à même de rétablir l'empire de Gengis Khan. Il subjugue l'Asie centrale, vainc la Horde d'or et les Ottomans, pille Delhi et la Syrie mamelouk.
Mais sa fulgurante entreprise s'effondre après lui. La prépondérance des guerriers nomades appartient au passé.


Pendant ce temps, sur un continent américain toujours inconnu, les Chimus dominent les Andes centrales et les Aztèques s'emparent du Mexique central.