-200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Mochica et Nasca dans les Andes. Les Han en Chine. Rome.


Les quatre siècles qui encadrent le début de notre ère sont caractérisés par la prédominance de vastes empires.

En Occident tout d'abord, la république romaine supplante l'empire carthaginois dans la domination des rives de la Méditerranée occidentale.
Dans les deux siècles suivants, elle intègre tout le bassin de la Méditerranée orientale.
À partir du Ier siècle avant Jésus-Christ, elle entame la conquête progressive de l'Europe. Pour assurer la domination d'un aussi vaste espace, la forme républicaine de gouvernement va laisser place à l'Empire.

À l'Est s'affirme son grand rival, l'Empire parthe, centré sur le plateau iranien. En lutte incessante avec Rome, il est le plus souvent victorieux dans un premier temps ; il subit néanmoins au IIe siècle de notre ère de graves revers qui l'affaiblissent.

À la même époque, dans une vaste zone couvrant l'Inde du Nord et la Bactriane, prospère l'Empire kusana. Relativement épargné par les guerres, il connaît un développement économique et une diversité artistique remarquables.

Enfin, en Extrême-Orient, la dynastie des Han fonde à la fin du IIIe siècle avant Jésus-Christ un vaste empire centralisé qui durera quatre siècles. Celui-ci, après avoir éliminé les menaces venues des steppes, connaît une remarquable expansion militaire en Asie du Sud-Est et en Asie centrale. Toutefois, à partir du début de notre ère, il peine à lutter contre de nouveaux envahisseurs venus des steppes, les Xianbei.

En Amérique centrale, à la même époque, éclot la civilisation des Mayas, qui connaîtra aux siècles suivants un brillant développement.

Enfin, dans le bassin méditerranéen, suite aux voyages de Paul notamment, les premières communautés chrétiennes apparaissent.