Siège d'Alésia (52 av. J.-C.)

Vignette de Plan du site d’AlésiaVignette de Camp romain (siège d'Alésia)Vignette de CirconvallationsVignette de Enceinte de l’oppidum
Plan du site d’Alésia

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Plan du site d’Alésia

Après une guerre de près de sept années et quelques succès, Vercingétorix est contraint de s'enfermer dans la place forte (oppidum) d'Alésia, où dix légions l'assiègent. César avait placé son camp sur la montagne de Flavigny, dont la hauteur permettait d'embrasser tout le théâtre d'opérations. C'est devant ce camp que le chef arverne Vercingétorix et ses guerriers se livrèrent à César. Cette reddition en 52 av. J.-C. marqua la mainmise définitive de Rome sur les Gaules. L'ambitieux général César, auréolé de gloire et enrichi par le butin tiré des pillages, put alors s'imposer à Rome avec le soutien de ses légions aguerries.