Redécoupage de l'Europe après 1918

Vignette de Redécoupage de l'Europe après 1918Vignette de Redécoupage de l'Europe après 1918
Redécoupage de l'Europe après 1918

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Redécoupage de l'Europe après 1918

Les conférences de paix qui s'ouvrent après la Première Guerre mondiale ne réunissent que les vainqueurs et impliquent surtout la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Italie. Focalisés sur leurs intérêts particuliers, les Européens s'opposent à l'idéalisme du président Wilson, qui espère une paix fondée sur le droit et la justice. Clemenceau souhaite dépecer l'ancien Reich, alors que Lloyd George penche pour une Allemagne forte afin de contenir la menace révolutionnaire. L'Italie, la Grèce et la Roumanie ne pensent qu'à étendre leur territoire. Une série de traités donne à l'Europe une nouvelle configuration, au nom du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Mais, dans nombre d'États neufs ou agrandis d'Europe centrale, surtout considérés aux yeux des vainqueurs comme un « cordon sanitaire » face à la Russie bolchevique, la question des minorités nationales resurgit, créant de nouvelles zones de tensions.