Sous l'eau, sur Terre et dans les airs

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Expérimenté pour la première fois pendant la guerre de Sécession, le sous-marin est utilisé à grande échelle durant la Première Guerre mondiale. Les U-Boote sont ainsi une pièce maîtresse de la stratégie militaire des Allemands.

Expérimentés en 1916, les premiers chars d'assaut se perfectionnent vite, pour devenir une arme décisive. Le F117 Renault, pesant à peine 6 tonnes et disposant d'une tourelle pivotant à 360 degrés, montre pour la première fois une réelle efficacité sur le terrain. Produit à plus de 3 000 exemplaires, son utilisation par les forces de l'Entente lors des grandes offensives de 1918 est décisive dans cette dernière phase de la guerre.

La possibilité de mener les combats dans les airs constitue l'autre grande innovation technique du premier conflit mondial. Employés tout d'abord pour des actions de reconnaissance et de bombardement, les dirigeables allemands Zeppelin, dangereux d'utilisation, sont vite abandonnés.
La Grande Guerre est marquée par le début de l'aviation de chasse et les exploits des premiers as du combat aérien. Des avions ont ainsi été spécifiquement développés pour la chasse ; parmi ceux-ci, le Sopwith Camel britannique, les Spad français et les Fokker allemands.
On expérimente aussi des appareils plus lourds, capables de bombarder les lignes ennemies, mais également des objectifs civils. Au cours de la guerre, plusieurs raids aériens sur des villes sont effectués et préfigurent les bombardements de la Seconde Guerre mondiale.