La guerre sur le front de l'Est

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le 22 juin 1941 débute l'opération Barbarossa : la Wehrmacht attaque l'U.R.S.S. par surprise. Le groupe d'armées Nord s'empare des pays Baltes et commence le siège de Leningrad en septembre. Après avoir encerclé et défait quatre armées soviétiques entre Bialystok et Minsk le 9 juillet, le groupe Centre atteint Smolensk le 16. Ensuite, il appuie le groupe d'armées Sud, qui envahit l'Ukraine. Kiev tombe le 19 septembre. Kharkov, le bassin industriel du Donetz et la Crimée sont pris. Fin octobre, les Allemands ne sont plus qu'à 100 kilomètres de Moscou. L'hiver stoppe leur progression et permet une contre-offensive soviétique.

Après la prise de Sébastopol, la Wehrmacht concentre fin juin 1942 son offensive sur le flanc sud, visant les champs de pétrole du Caucase. Les Allemands atteignent le Don à Voronej. Ils marchent sur Stalingrad pour franchir la Volga, et se jettent plus au sud sur le Caucase, atteint en août.
En septembre 1942, l'avancée allemande est bloquée dans Stalingrad. Une contre-offensive soviétique est lancée en novembre de part et d'autre de la ville. La VIe armée de von Paulus, encerclée, se rend en janvier 1943. L'Armée rouge déborde alors les troupes allemandes et reconquiert Koursk, Bielgorod et Rostov. Le Caucase est repris.

Au début de juillet 1943, les Allemands lancent toutes leurs forces dans une ultime contre-offensive, dans la région de Koursk. La plus grande bataille de chars de l'histoire se conclut par une nouvelle victoire soviétique.
Les Soviétiques repassent immédiatement à l'offensive. Début septembre, tout le bassin du Donetz est réoccupé et Smolensk est reprise. En novembre, Kiev est libérée.
Le 26 juin 1944, les Soviétiques lancent une grande offensive et atteignent les frontières de la Prusse-Orientale. Au sud, une offensive éclair contraint la Roumanie et la Bulgarie à demander l'armistice. En décembre, les Soviétiques entrent dans les pays Baltes et atteignent la Vistule, au nord de Varsovie.
L.offensive finale commence en janvier 1945. L'Armée rouge prend Tilsit puis Königsberg. Partant de la Vistule, Joukov tourne Varsovie, qui est prise le 17 janvier. Il pénètre en Poméranie, atteint la Baltique le 5 mars et pousse jusqu'à l'Oder. Plus au sud, Budapest tombe le 13 février. Vienne est prise le 13 avril. Le 24, Berlin est encerclée.