Le monument funéraire

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le complexe funéraire du roi Djéser, conçu au début de la IIIe dynastie par Imhotep, constitue, avec sa pyramide à degrés entourée d'une enceinte, le prototype de ces dispositifs architecturaux.
Quatre cent cinquante ans plus tard, toujours sur le site de Saqqarah, Pépi II, dernier roi de la VIe dynastie, suit encore le même plan , avec les deux temples reliés par une chaussée.
La pyramide, destinée à abriter le corps momifié du pharaon, est l'élément majeur de ces nécropoles.
La coupe de la pyramide de Gizeh révèle l'existence de trois hypogées, stratagème imaginé par les architectes pour tromper les pilleurs de tombes.
Au Nouvel Empire, l'abandon des pyramides pour des tombeaux creusés dans la Vallée des Rois, comme celui de Toutankhamon, ne résoud pas le problème du pillage. La tombe du jeune roi, avec son sarcophage et son masque funéraire, a par chance été la seule à être relativement épargnée,