Principe d'un séisme

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La plupart des séismes trouvent leur origine dans la lithosphère, couche externe rigide de la Terre épaisse d'une centaine de kilomètres. Celle-ci se découpe en grandes plaques en mouvement les unes par rapport aux autres. Ces déplacements entraînent aux limites des plaques l'accumulation d'énormes contraintes. Les roches se déforment de façon élastique jusqu'au point de rupture : elles cassent alors brutalement le long d'une faille, en un point précis, le foyer, par exemple une aspérité qui bloquait le déplacement. Les deux plans de la faille glissent l'un par rapport à l'autre. Les frottements engendrés dissipent de l'énergie sous forme de chaleur et sous forme de vibrations mécaniques, les ondes sismiques. Contrairement à ce qui est montré sur ce schéma, simplifié pour les besoins de la compréhension, ces ondes se propagent depuis le foyer dans toutes les directions, en fronts d'ondes distincts, comme ceux que l'on observe lorsqu'on jette un caillou dans l'eau.