Conquête de Mars

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La planète rouge a toujours attisé la curiosité de l'homme. Mais ce n'est qu'à partir des années soixante qu'il a été possible d'envoyer des sondes vers Mars.

Après quatre tentatives américaines et soviétiques avortées de 1962 à 1964, la sonde américaine Mariner-4, lancée sept mois plus tôt, transmet, le 15 juillet 1965, les premières images de la surface de Mars : 21 vues couvrent 1 p. 100 de la surface martienne. Mars apparaît alors très semblable à la Lune. En 1969, les missions Mariner-6 et 7 offrent à elles deux 201 images, couvrant 10 p. 100 de la surface martienne.

La sonde américaine Mariner-9 se place en orbite autour de Mars le 13 novembre 1971. C'est un succès. Arrivées en pleine tempête martienne, les sondes soviétiques Mars-2 et 3, constituées d'un orbiter et d'un atterrisseur, ont moins de réussite : l'atterrisseur de Mars-2 s'écrase à la surface de la planète rouge. Celui de Mars-3 ne survit que 110 secondes après avoir touché le sol, devenant néanmoins le premier engin à se poser en douceur sur Mars.

Lancées en 1975, les sondes américaines Viking, composées de deux couples orbiteur-atterrisseur, atteignent Mars pendant l'été de 1976. À la recherche de traces éventuelles de vie présente ou passée, elles vont, pendant plus de six ans, transmettre plus de 51 000 images, couvrant 97 p. 100 de la surface de la planète.

Lancé à la fin de l'année 1996, l'atterrisseur américain Mars Pathfinder se pose le 4 juillet 1997 sur le sol martien. Pour la première fois, un petit robot mobile se déplace sur Mars.
La sonde américaine Mars Global Surveyor se place en orbite martienne en septembre 1997 et entame une cartographie globale de la planète rouge.

Auteur : Béatrice Lebrun