Cycle des roches

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La surface de la Terre est constituée de roches d'origines différentes.
Les roches rencontrées sur un volcan ou sur une falaise ne se ressemblent généralement pas. Elles sont différentes par leur couleur, leur aspect et aussi par la profondeur à laquelle elles ont pris naissance.
On distingue trois types de roches :
- les roches sédimentaires, comme les calcaires ;
- les roches magmatiques, comme les basaltes ou encore les granites ;
- et enfin les roches métamorphiques, tels les schistes.
Les mouvements tectoniques ramènent parfois des couches sédimentaires, magmatiques ou métamorphiques profondes vers la surface. Mais le mouvement des plaques peut aussi déformer et enfouir les roches. Ces dernières peuvent ainsi dériver les unes des autres selon un cycle faisant intervenir des processus géologiques internes et/ou externes. La durée des différentes phases du cycle peut être très variable.
Les roches en surface ou ramenées en surface s'érodent et se sédimentent pour former, au terme de plusieurs millions d'années, une roche sédimentaire. Si l'enfouissement est important, elles deviennent métamorphiques. Cependant, des roches plutoniques ou déjà métamorphiques peuvent se métamorphiser sans jamais avoir atteint la surface. Une roche mise au contact d'un magma peut se métamorphiser en quelques jours. Si la température devient très importante, leur fusion donnera un magma à l'origine de futures roches magmatiques. À partir d'une lave, une roche volcanique peut se cristalliser en quelques heures.

Les roches sédimentaires
Les roches sédimentaires se forment en surface. Les matériaux qui les constituent proviennent de l'érosion des roches de surface. Après le transport, ils seront accumulés, compactés puis cimentés par la diagenèse. Ainsi se forment les calcaires.

Les roches magmatiques
Les roches magmatiques sont issues du refroidissement d'un magma formé sous la lithosphère. Quand il est libéré par une éruption volcanique, sous forme de lave, il s'épanche en surface où il se refroidit brutalement pour former des roches volcaniques comme le basalte. Quand il cristallise lentement en profondeur, il donne naissance à des roches plutoniques comme le granite.

Les roches métamorphiques
Les roches métamorphiques proviennent de la transformation de roches préexistantes enfouies, soumises à de nouvelles conditions de température et de pression. Dans le cas de ce granite, les gros cristaux de feldspath s'arrondissent alors que les quartz et les micas se rassemblent en lits. Si la métamorphose se poursuit, l'ensemble adopte la structure feuilletée en ruban du gneiss.
Si la température devient encore plus importante, l'anatexie entraînera leur fusion, et éventuellement leur retour au magma.

Auteur : Yves Gautier