Retour à l'article

Médias de l'article :

ALMODÓVAR PEDRO (1949- )


Affichage 

Julieta, P. Almodóvar

photographie : Julieta, P. Almodóvar

Inspiré de nouvelles d'Alice Munro, Julieta est un troublant portrait de femme. Plus que jamais, Pedro Almodóvar s'y révèle un maître du mélodrame, dans la lignée de Douglas Sirk. Ici Adriana Ugarte (Julieta dans sa jeunesse) avec Rossy de Palma (la gouvernante maléfique). 

Crédits : Canal+/Cine+/El Deseo/ Photoshot/ Aurimages

Afficher

Douleur et Gloire, P. Almodóvar

photographie : Douleur et Gloire, P. Almodóvar

Tout à la fois autoportrait et confession, Douleur et Gloire se veut également une méditation sur la création. C'est à travers les souvenirs d'enfance que Salvador Mallo (Antonio Banderas), où Almodóvar a mis beaucoup de lui-même, renouera avec son moi le plus profond. 

Crédits : Manolo Pavon/ El Deseo/ BBQ_DFY/ Aurimages

Afficher

Julieta, P. Almodóvar

Julieta, P. Almodóvar
Crédits : Canal+/Cine+/El Deseo/ Photoshot/ Aurimages

photographie

Douleur et Gloire, P. Almodóvar

Douleur et Gloire, P. Almodóvar
Crédits : Manolo Pavon/ El Deseo/ BBQ_DFY/ Aurimages

photographie