Retour à l'article

Médias de l'article :

NABUCHODONOSOR II


Affichage 

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone

photographie : Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, empire néo-babylonien, 612-539 avant J.-C. Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone, briques moulées et émaillées. Staatliche Museen, Berlin. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Siège de Jérusalem par Nabuchodonosor II

photographie : Siège de Jérusalem par Nabuchodonosor II

photographie

En 587 avant J.-C., dix ans après une première intervention et au terme d'un long siège, le Babylonien Nabuchodonosor II détruit Jérusalem et le premier temple, édifié par Salomon. Enluminure d'un manuscrit de la bible de saint Jérôme, vers 1390. British Library, Londres. 

Crédits : British Library/ AKG

Afficher

Porte d'Ishtar, Babylone

photographie : Porte d'Ishtar, Babylone

photographie

Située au nord, la porte d'Ishtar était l’accès principal de la ville, car elle marquait l'entrée de la grande voie processionnelle, Aibur-Shabu. Chaque année la statue du dieu Marduk empruntait ce passage pour se rendre dans un temple hors de la ville,... 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Siège de Jérusalem par Nabuchodonosor II

Siège de Jérusalem par Nabuchodonosor II
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Porte d'Ishtar, Babylone

Porte d'Ishtar, Babylone
Crédits : Bridgeman Images

photographie