Retour à l'article

Médias de l'article :

GRÜNEWALD MATTHIAS (1475 env.-1528)


Affichage 

Femme aux mains jointes, M. Grünewald

photographie : Femme aux mains jointes, M. Grünewald

Matthias Grünewald (1475 env.-1528), Femme aux mains jointes, pierre noire sur papier, vers 1512. Ashmolean Museum, Oxford, Grande-Bretagne. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Noli Me Tangere, M. Schongauer et son atelier

photographie : Noli Me Tangere, M. Schongauer et son atelier

Martin SCHONGAUER et son atelier, Noli Me Tangere, retable des Dominicains, un des 16 panneaux du retable ouvert, dernier quart du XVe siècle, peinture sur bois. Musée Unterlinden, Colmar, France. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Crucifixion, Grünewald

photographie : La Crucifixion, Grünewald

Grünewald, La Crucifixion, partie centrale du retable d'Issenheim. 1512-1516. Huile sur bois. Dimensions totales du polyptyque : 269 cm x 307 cm. Musée d'Unterlinden, Colmar. 

Crédits : O. Zimmermann, Musée d'Unterlinden, Colmar

Afficher

La Résurrection, M. Grünewald

photographie : La Résurrection, M. Grünewald

Matthias Grünewald: «La Résurrection». Retable d'Issenheim, premier volet droit extérieur. Huile sur bois, 1512-1515. Musée Unterlinden, Colmar. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Femme aux mains jointes, M. Grünewald

Femme aux mains jointes, M. Grünewald
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Noli Me Tangere, M. Schongauer et son atelier

Noli Me Tangere, M. Schongauer et son atelier
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Crucifixion, Grünewald

La Crucifixion, Grünewald
Crédits : O. Zimmermann, Musée d'Unterlinden, Colmar

photographie

La Résurrection, M. Grünewald

La Résurrection, M. Grünewald
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie