Retour à l'article

Médias de l'article :

BRANDO MARLON (1924-2004)


Affichage 

Sur les quais, E. Kazan

photographie : Sur les quais, E. Kazan

Marlon Brando (à droite) dans une scène de Sur les quais (On the Waterfront, 1954), un film d'Elia Kazan récompensé par de nombreux oscars. 

Crédits : Hulton Archive/ MoviePix/ Getty Images

Afficher

L'Équipée sauvage de Laslo Benedek

photographie : L'Équipée sauvage de Laslo Benedek

«.Il existe une différence énorme entre l'homme et les autres animaux, l'humanité étant la seule espèce dont le comportement soit à ce point influencé par son appartenance culturelle..» L'Équipée sauvage, sorti en 1953, mettait pour la première fois en scène le phénomène d'une bande... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Parrain, F. F. Coppola

photographie : Le Parrain, F. F. Coppola

Adaptation du best-seller de Mario Puzo, Le Parrain (1972) de F. F. Coppola connaît un succès mondial en mêlant savamment histoire de la mafia et complexité des liens familiaux. Ici Al Pacino et Marlon Brando. 

Crédits : Jack Stager/ Paramount Pictures/ Album/ AKG-images

Afficher

Apocalypse Now, de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen

photographie : Apocalypse Now, de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen

La guerre comme un spectacle : cette formule trouve sa pleine vérité avec Apocalypse Now (1979), très libre adaptation de Au cœur des ténèbres, de Joseph Conrad, dont F.F. Coppola conserve surtout la dernière partie : la rencontre de Kurtz (interprété par Marlon Brando, ici, à gauche,... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sur les quais, E. Kazan

Sur les quais, E. Kazan
Crédits : Hulton Archive/ MoviePix/ Getty Images

photographie

L'Équipée sauvage de Laslo Benedek

L'Équipée sauvage de Laslo Benedek
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le Parrain, F. F. Coppola

Le Parrain, F. F. Coppola
Crédits : Jack Stager/ Paramount Pictures/ Album/ AKG-images

photographie

Apocalypse Now, de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen

Apocalypse Now, de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen
Crédits : Hulton Getty

photographie