Retour à l'article

Médias de l'article :

JAPON (Arts et culture)Le cinéma


Affichage 

Rashomon, A. Kurosawa

photographie : Rashomon, A. Kurosawa

photographie

La femme (Kyo Machico) implore le bandit (Mifune Toshiro) dans Rashomon, film du Japonais Kurosawa Akira, en 1951. 

Crédits : Hulton Archive/ Moviepix/ Getty Images

Afficher

L'Empire des sens, N. Oshima

photographie : L'Empire des sens, N. Oshima

photographie

« L’érotisme est l’approbation de la vie jusque dans la mort. » Cette phrase célèbre de Georges Bataille sous-tend L’Empire des sens (1976), de Nagisa Oshima, voyage au bout du désir interprété par Eiko Matsuda (à gauche) et Tatsuya Fuji (à droite). 

Crédits : Prod DB /KCS /Aurimages

Afficher

Rashomon, A. Kurosawa

Rashomon, A. Kurosawa
Crédits : Hulton Archive/ Moviepix/ Getty Images

photographie

L'Empire des sens, N. Oshima

L'Empire des sens, N. Oshima
Crédits : Prod DB /KCS /Aurimages

photographie