Retour à l'article

Médias de l'article :

HORLOGES BIOLOGIQUES


Affichage 

Horloges biologiques. Rythmes circadiens d'activité des cellules « d'horloge »

graphique : Horloges biologiques. Rythmes circadiens d'activité des cellules « d'horloge »

graphique

Des cellules d'horloge isolées en culture in vitro manifestent toujours une rythmicité circadienne. En a, sécrétion rythmique de mélatonine par des cellules dispersées de glande pinéale de poulet. La barre sous la courbe schématise le cycle lumineux : les cultures ont été exposées à un... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Horloges biologiques. Expression de gènes d'horloge chez la drosophile.

graphique : Horloges biologiques. Expression de gènes d'horloge chez la drosophile.

graphique

Dans les neurones de la tête de cette mouche, les taux d'ARN messagers (ARNm) et de protéines varient selon un rythme circadien, celui des protéines d'horloge étant en retard de 5 à 6 heures sur celui des ARNm. Les surfaces ombrées correspondent à l'entrée des protéines dans le noyau... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Horloges biologiques. Boucle circadienne de régulation par rétroaction dans un neurone d'horloge du cerveau de drosophile

dessin : Horloges biologiques. Boucle circadienne de régulation par rétroaction dans un neurone d'horloge du cerveau de drosophile

dessin

La boucle oscillante dure 24 heures. Le cycle débute le matin dans le noyau cellulaire (en bas) par la transcription des gènes d'horloge per (period) et tim (timeless) sous contrôle du complexe CYCLE-dCLOCK (activateurs de la transcription). La phosphorylation dans le cytoplasme (en haut) de la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Horloges biologiques : un modèle de régulation bien conservé chez les animaux

dessin : Horloges biologiques : un modèle de régulation bien conservé chez les animaux

dessin

De la mouche au mammifère, le même modèle de boucle de régulation par rétroaction négative sur la transcription est à la base de la mesure du temps circadien dans les cellules d'horloge. Chez la drosophile, les protéines de l'horloge PER (PERIOD) et TIM (TIMELESS), associées en dimère,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rythmes physiologiques circadiens chez les mammifères

dessin : Rythmes physiologiques circadiens chez les mammifères

dessin

L'horloge centrale circadienne des mammifères est localisée dans les noyaux suprachiasmatiques de l'hypothalamus (NSC). Le signal photique lui parvient de la rétine via le tractus rétino-hypothalamique. Les NSC contrôlent les rythmes circadiens métaboliques, physiologiques, comportementaux,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Horloges biologiques. Rythmes circadiens d'activité des cellules « d'horloge »

Horloges biologiques. Rythmes circadiens d'activité des cellules « d'horloge »
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Horloges biologiques. Expression de gènes d'horloge chez la drosophile.

Horloges biologiques. Expression de gènes d'horloge chez la drosophile.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Horloges biologiques. Boucle circadienne de régulation par rétroaction dans un neurone d'horloge du cerveau de drosophile

Horloges biologiques. Boucle circadienne de régulation par rétroaction dans un neurone d'horloge du cerveau de drosophile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Horloges biologiques : un modèle de régulation bien conservé chez les animaux

Horloges biologiques : un modèle de régulation bien conservé chez les animaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Rythmes physiologiques circadiens chez les mammifères

Rythmes physiologiques circadiens chez les mammifères
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin