Retour à l'article

Médias de l'article :

CONCOURS INTERNATIONAUX D'INTERPRÉTATION MUSICALE


Affichage 

Affiche du concours Frédéric Chopin (Varsovie), 2010

photographie : Affiche du concours Frédéric Chopin (Varsovie), 2010

photographie

Le concours Frédéric Chopin, créé à Varsovie en 1927, est un des plus anciens concours internationaux d'interprétation musicale. Contrairement à d'autres, il présente une périodicité relativement étendue (tous les cinq ans) et est consacré à une seule discipline : le piano. 

Crédits : The Fryderyk Chopin Institute, Varsovie

Afficher

Finale du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 1959

photographie : Finale du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 1959

photographie

Les concours internationaux d'interprétation musicale comportent en général plusieurs épreuves avant la finale, qui se déroule en public. Ici, le violoniste japonais Koji Toyoda interprète, lors de la finale du concours Reine Élisabeth 1959, le Concerto royal de Darius Milhaud avec... 

Crédits : R. Kayaert/ CMIREB/ IMKEB

Afficher

Candidats inscrits à l'épreuve de piano du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 2003

photographie : Candidats inscrits à l'épreuve de piano du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 2003

photographie

Si les modalités d’accès des concours internationaux de composition musicale sont largement ouvertes, la sélection se révèle ensuite très ouverte. Sur les 132 pianistes inscrits en 2003 au concours Reine Élisabeth, 109 disputèrent la première épreuve, 48 furent sélectionnés pour la... 

Crédits : CMIREB/ IMKEB

Afficher

Affiche du concours Frédéric Chopin (Varsovie), 2010

Affiche du concours Frédéric Chopin (Varsovie), 2010
Crédits : The Fryderyk Chopin Institute, Varsovie

photographie

Finale du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 1959

Finale du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 1959
Crédits : R. Kayaert/ CMIREB/ IMKEB

photographie

Candidats inscrits à l'épreuve de piano du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 2003

Candidats inscrits à l'épreuve de piano du concours Reine Élisabeth (Bruxelles), 2003
Crédits : CMIREB/ IMKEB

photographie