Retour à l'article

Médias de l'article :

COMÈTES


Affichage 

Comète de Hale-Bopp

Comète de Hale-Bopp

photographie

La comète de Hale-Bopp, vue depuis la Terre en 1997. La queue de poussière (dirigée vers le coin inférieur droit de l'image) et la queue de plasma (dirigée vers le coin supérieur droit) sont visibles à l'œil nu. La queue de sodium n'est observable qu'à l'aide d'instruments. 

Crédits : Derke/ O’Hara/ Stone/ Getty Images

Afficher

Comète de Halley : le noyau

Comète de Halley : le noyau

photographie

Un iceberg en orbite : en 1986, la sonde européenne Giotto s’est  approchée de la comète de Halley à seulement 600 kilomètres. Elle a confirmé que la composition du noyau était un mélange de glace et de poussières de roche.  

Crédits : Giotto/ ESA

Afficher

Comète Wild 2 : le noyau

Comète Wild 2 : le noyau

photographie

La comète Wild 2, photographiée par la sonde américaine Stardust en 2004. Stardust avait pour principale mission, accomplie avec succès en 2006, de rapporter sur Terre des échantillons de poussière cométaire. 

Crédits : NASA/ JPL

Afficher

Comète Tchourioumov-Guerassimenko : le noyau

Comète Tchourioumov-Guerassimenko : le noyau

photographie

La comète Tchourioumov-Guerassimenko, photographiée ici par la sonde européenne Rosetta en juin 2015. La mission comportait l'envoi sur la comète d'un « atterisseur » nommé Philae, chargé d'en étudier la structure et la composition. 

Crédits : ESA/ Rosetta/ NAVCAM

Afficher

Comète Borrelly : le noyau

Comète Borrelly : le noyau

photographie

Borrelly doit son nom à l'astronome mardeillais qui l'a découverte en 1904. Son noyau, photographié ici par la sonde Deep Space 1 en 2001, mesure environ 4,8 kilomètres de diamètre. 

Crédits : NASA/ JPL

Afficher

Comète Tempel 1 : le noyau

Comète Tempel 1 : le noyau

photographie

Le noyau de la comète Tempel 1, photographié ici lors de la mission  américaine Deep Impact en 2005. La mission comportait l'envoi depuis la sonde vers la surface de la comète d'un « impacteur » conçu pour provoquer un soulèvement de matières que les instruments embarqués sur la sonde... 

Crédits : Univ. Maryland, JPL-Caltech/ NASA

Afficher

Comète Hartley 2 : le noyau

Comète Hartley 2 : le noyau

photographie

A la suite de la mission Deep Impact, la sonde, renommée  Epoxi, poursuit sa route. En 2010, elle photographie la comète Hartley 2, dont le noyau mesure environ 2 km de longueur, et 0,4 km de diamètre au point de plus étroit. 

Crédits : NASA/JPL-Caltech/UMD

Afficher

Comète de Hale-Bopp

Comète de Hale-Bopp
Crédits : Derke/ O’Hara/ Stone/ Getty Images

photographie

Comète de Halley : le noyau

Comète de Halley : le noyau
Crédits : Giotto/ ESA

photographie

Comète Wild 2 : le noyau

Comète Wild 2 : le noyau
Crédits : NASA/ JPL

photographie

Comète Tchourioumov-Guerassimenko : le noyau

Comète Tchourioumov-Guerassimenko : le noyau
Crédits : ESA/ Rosetta/ NAVCAM

photographie

Comète Borrelly : le noyau

Comète Borrelly : le noyau
Crédits : NASA/ JPL

photographie

Comète Tempel 1 : le noyau

Comète Tempel 1 : le noyau
Crédits : Univ. Maryland, JPL-Caltech/ NASA

photographie

Comète Hartley 2 : le noyau

Comète Hartley 2 : le noyau
Crédits : NASA/JPL-Caltech/UMD

photographie