Retour à l'article

Médias de l'article :

BIOLOGIELa bio-informatique


Affichage 

Bioinformatique : assemblage de fragments d'ADN

dessin : Bioinformatique : assemblage de fragments d'ADN

dessin

Les données de départ sont constituées par des fragments d'ADN (6 fragments appartenant au brin direct et 8 fragments appartenant au brin complémentaire, qui, dans cette fenêtre, sont localisés dans le génome sur les positions 1940 à 2000) lus par le robot séquenceur. Le programme... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bioinformatique : analyse d'une séquence d'ADN

dessin : Bioinformatique : analyse d'une séquence d'ADN

dessin

Une fois la séquence d'ADN déchiffrée (fig.1), elle est analysée afin d'y déterminer les protéines codées. Pour cela, le programme utilise le code génétique pour traduire chaque codon (groupement de trois bases nucléiques) en peptide ou acide aminé (cadre A). Si on commence par les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bioinformatique : annotation d'une séquence d'ADN

dessin : Bioinformatique : annotation d'une séquence d'ADN

dessin

L'analyse de la séquence d'ADN (fig. 2 et cadre A) avec le logiciel Artemis (The Wellcome trust Sanger Institute, Cambridge, Royaume-Uni) a permis de proposer des sites potentiels codant pour des protéines. Il faut utiliser des données supplémentaires pour confirmer ces prédictions. Ainsi, le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bioinformatique : assemblage de fragments d'ADN

Bioinformatique : assemblage de fragments d'ADN
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Bioinformatique : analyse d'une séquence d'ADN

Bioinformatique : analyse d'une séquence d'ADN
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Bioinformatique : annotation d'une séquence d'ADN

Bioinformatique : annotation d'une séquence d'ADN
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin