Retour à l'article

Médias de l'article :

ANTICOAGULANTS


Affichage 

Caillot de sang (thrombus)

photographie : Caillot de sang (thrombus)

photographie

Coloré au microscope électronique à balayage (M.E.B.), ce caillot sanguin (thrombus) obstrue une artériole (un petit vaisseau sanguin). Les globules rouges sont piégés à l'intérieur d'une maille de  fibrine (blanche), une protéine filamenteuse issue du fibrinogène sous l'action de la... 

Crédits : Steve Gschmeissner/ SPL/ AKG-Images

Afficher

Sites d’action des médicaments anticoagulants

dessin : Sites d’action des médicaments anticoagulants

dessin

Les anticoagulants agissent à divers points des cascades de réactions qui aboutissent à la formation du caillot. Les anticoagulants classiques agissent de deux manières : les médicaments antivitamines K (en rouge) bloquent la synthèse des facteurs IX, VII, X et II (prothrombine) ; l'héparine... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anticoagulants oraux directs

photographie : Anticoagulants oraux directs

photographie

Ces trois anticoagulants oraux directs – l'apixaban, le rivaroxaban et le dabigatran –, commercialisés, bloquent directement l'action des facteurs de la coagulation (facteur IIa ou Xa), contrairement aux médicaments traditionnels antivitamines K. 

Crédits : Bristol-Myers Squibb; Janssen; Boehringer Ingelheim Pharmaceuticals

Afficher

Caillot de sang (thrombus)

Caillot de sang (thrombus)
Crédits : Steve Gschmeissner/ SPL/ AKG-Images

photographie

Sites d’action des médicaments anticoagulants

Sites d’action des médicaments anticoagulants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Anticoagulants oraux directs

Anticoagulants oraux directs
Crédits : Bristol-Myers Squibb; Janssen; Boehringer Ingelheim Pharmaceuticals

photographie