Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

POSITON ou POSITRON

Articles

  • ANDERSON CARL DAVID (1905-1991)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 554 mots

    Le physicien américain Carl David Anderson est né à New York de parents suédois le 3 septembre 1905. Après des études au California Institute of Technology de Pasadena, il y fait toute sa carrière, jusqu'à sa retraite en 1978. Dans sa thèse de doctorat soutenue en 1930, sous la direction de Robert...

  • ANTIMATIÈRE

    • Écrit par Bernard PIRE, Jean-Marc RICHARD
    • 6 931 mots
    • 4 médias
    ...d'un électron de charge — e et d'énergie — E est interprétée comme la présence d'une antiparticule de charge + e et d'énergie + E. L'effet de cette excitation est la production d'une paire de particules : électron (E′, — e) + positon (E, e).
  • ATOME

    • Écrit par José LEITE LOPES
    • 9 140 mots
    • 13 médias
    Le premier – et le plus simple – exemple d'un atome exotique est le positronium, constitué d'un électron lié àun positron. Il s'agit d'un système important pour vérifier les prédictions de l'électrodynamique quantique. Lorsqu'un positron est créé et traverse la matière, il perd de l'énergie...
  • BÊTA RAYONNEMENT

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 173 mots

    Forme de radioactivité dans laquelle un noyau émet un électron et un antineutrino (rayon bêta moins) ou un positron et un neutrino (rayon bêta plus). Ce processus donne naissance à un autre noyau ayant un neutron de moins et un proton de plus que le noyau initial. Les travaux de Wolfgang...

  • CANCER - Cancer et santé publique

    • Écrit par Maurice TUBIANA
    • 14 762 mots
    • 8 médias
    ...le scanner, la résonance magnétique, les ultrasons (échographie), la scintigraphie avec isotopes radioactifs, notamment avec les isotopes émetteurs de positons (en particulier ceux de l'oxygène, du carbone, du fluor) qui ont fait faire depuis 2000 de très grands progrès à la fois pour la sensibilité...
  • CHAMPS THÉORIE DES

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 4 463 mots
    • 1 média
    ...opérée par la théorie implique l'existence d'antiparticules qui, dans le cas des fermions, sont différentes des particules. La découverte en 1932 du positon, antiparticule de l'électron, reste un des éléments majeurs en faveur de la pertinence de la théorie quantique des champs comme cadre conceptuel...
  • DÉCOUVERTE DE L'ANTIMATIÈRE

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 126 mots
    • 1 média

    Le théoricien britannique Paul Dirac (1902-1984) prédit, en 1931, que, par nécessité de cohérence mathématique, une théorie quantique et relativiste doit associer à toute particule, comme l'électron, un alter ego de charge opposée. Le 2 août 1932, Carl David Anderson photographie,...

  • DIRAC PAUL (1902-1984)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 1 233 mots
    • 1 média
    ...autres composantes peuvent s'interpréter comme dues à des antiélectrons de même masse mais de charge électrique opposée à celle de l'électron. Deux ans plus tard, cespositrons sont observés par Carl D. Anderson (1905-1991). En 1933, Dirac partage le prix Nobel de physique avec Erwin Schrödinger.
  • FEYNMAN RICHARD PHILLIPS (1918-1988)

    • Écrit par Alain LAVERNE
    • 2 180 mots
    • 3 médias
    ...refonte globale de l'électrodynamique quantique. Lors de la conférence de Pocono d'avril 1948, il est en mesure de présenter tout à la fois : sa théorie du positon, des expressions élégantes pour les amplitudes de transition, des règles pour le calcul de celles-ci à chaque ordre de perturbation et qui se résument...
  • MATÉRIALISATION, physique

    • Écrit par Georges KAYAS
    • 323 mots

    On appelle matérialisation toute transformation d'énergie en matière ; le seul processus connu de matérialisation est celui du photon d'énergie hν qui se convertit, au voisinage d'un noyau, en une paire électron-positron. Le phénomène ne peut avoir lieu dans le vide, où...

  • NUCLÉAIRE MÉDECINE

    • Écrit par Jean-Louis BARAT, Dominique DUCASSOU, Nathalie VALLI
    • 5 883 mots
    • 8 médias
    ...localisation spatiale des anomalies de distribution du radiotraceur. Une modalité particulière de la tomoscintigraphie est la tomographie par émission de positons (TEP), fondée sur la détection des rayonnements γ d'annihilation des positons émis dans la désintégration de certains radio-isotopes. Cette technique...
  • PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Accélérateurs de particules

    • Écrit par Michel CROZON, Jean-Louis LACLARE
    • 3 528 mots
    • 3 médias
    ...Ainsi, les physiciens se préoccupent déjà de la machine qui succédera au L.H.C. Selon la logique évoquée ci-dessus, tous s'accordent pour estimer que des collisions électron-positron constituent la meilleure voie pour des études détaillées et précises dans le domaine d'énergie et de masse situé entre 100...
  • PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Bosons et fermions

    • Écrit par Jean-Eudes AUGUSTIN, Bernard PIRE
    • 13 418 mots
    • 9 médias
    ...énergie négative ? Après divers tâtonnements, Dirac propose qu'elles représentent des électrons de charge positive. La nouvelle particule correspondante, le positron, est découverte en 1932 par Carl Anderson (1905-1991) dans des clichés de rayons cosmiques obtenus dans une chambre à brouillard de Wilson....
  • RADIOACTIVITÉ

    • Écrit par Bernard SILVESTRE-BRAC
    • 5 420 mots
    • 2 médias
    ...énergétiques s'y prêtent. Il en découle une désintégration du genre :
    Cette réaction survient plutôt pour les noyaux « riches en protons » qui veulent se séparer de leur surplus. Dans ces deux types de radioactivité β, les électrons e ou lespositons e+ ont un spectre en énergie continu.

Médias

Graphe 1

Graphe 1

Théorie électro-faible

Théorie électro-faible