NAVARRE

Article principal

  • NAVARRE

    • Écrit par Roland COURTOT, Marcel DURLIAT
    • 4 091 mots
    • 1 média

    Région frontalière s'étendant des Pyrénées-Atlantiques à l'Èbre, la province espagnole de Navarre (10 400 km2, 600 646 hab. en 2007) associe une succession de paysages différents : au nord, une Navarre montagneuse et humide, dont les hautes vallées pratiquent un élevage traditionnel...

Articles associés

  • BASQUES

    • Écrit par Universalis, Jean HARITSCHELHAR, Pierre LAFITTE, Pierre LETAMENDIA, Maitane OSTOLAZA
    • 13 395 mots
    • 3 médias
    ...occidentale, à la suite de l'arrivée massive d'immigrants non bascophones attirés par le travail minier et industriel. Une perte dont elle peine à se remettre. En Navarre, la présence de l'euskara s'est cantonnée à la moitié nord de la province. En Alava, la population bascophone se concentre essentiellement...
  • BOURBONS

    • Écrit par Yves DURAND
    • 6 456 mots
    • 1 média
    En 1484, la maison d'Albret avait acquis le royaume de Navarre par le mariage de Jean d'Albret avec Catherine de Foix, héritière de cette couronne. À dire vrai, ce royaume était réduit à la Basse-Navarre, située au nord des Pyrénées. La vicomté d'Albret avait été érigée en duché en 1550. Antoine apportait...
  • CHARLES II LE MAUVAIS (1332-1387) roi de Navarre (1349-1387)

    • Écrit par Jean FAVIER
    • 375 mots

    Comte d'Évreux et roi de Navarre. Fils de Philippe d'Évreux, neveu de Philippe le Bel et de Jeanne, fille de Louis X, roi de France, Charles succéda, en 1343, à son père dans le comté d'Évreux et, en 1349, à sa mère qui avait reçu la couronne de Navarre apportée dans la ...

  • ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques

    • Écrit par Marcelin DEFOURNEAUX
    • 6 354 mots
    • 7 médias
    ...être transférée à León. Mais cet accroissement territorial entraîne la sécession du comté de Castille qui formait la partie sud-orientale du royaume léonais. Entre-temps, d'autres centres de résistance se sont affirmés en Navarre (Pampelune) et dans les hautes vallées aragonaises (Jaca).
  • ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

    • Écrit par Michel DRAIN
    • 9 604 mots
    • 9 médias
    Dès le milieu du xiie siècle, le royaume de Navarre fut coupé de la frontière d'Al-Andalous par les avancées des royaumes chrétiens voisins. Il perdait ainsi définitivement la possibilité d'expansion offerte par la Reconquête aux royaumes chrétiens aux dépens des royaumes musulmans. En 1512, craignant...
  • FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

    • Écrit par Yves DURAND
    • 12 902 mots
    • 7 médias
    ...confondre les biens des deux « parties ». La mort de Catherine (1604) et les instances du Parlement firent fléchir Henri IV. En juillet 1607, un édit royal scella l'union.La Navarre et le Béarn, États souverains qui ne relevaient pas de la Couronne de France, ne furent annexés qu'en octobre 1620.
  • PAMPELUNE

    • Écrit par Charles LESELBAUM
    • 431 mots
    • 1 média

    Capitale de la communauté autonome de Navarre avec 195 769 habitants en 2006, Pampelune aurait été fondée par Pompée sous le nom de Pompaelo. Occupée par les Maures en 738, elle est reprise par les Basques au terme de leur avancée éclair en 750. On estime que le royaume de Navarre se créa...

  • PUENTE LA REINA

    • Écrit par Marcel DURLIAT
    • 95 mots

    C'est à cet endroit que se réunissaient les deux grandes routes du pèlerinage de Compostelle traversant les Pyrénées, l'une au col de Roncevaux, l'autre au Somport. La voie, désormais unique, franchissait alors le río Arga sur le pont médiéval dit « de la Reine », qui a donné son nom à...

  • REQUETÉS

    • Écrit par André DESSENS
    • 425 mots

    En Espagne, le terme requetés désigne les miliciens de la communion traditionaliste (carlisme). Il est tiré du refrain de la chanson de marche du 3e bataillon navarrais pendant la guerre carliste de 1833. Ce refrain disait : « Vamos andando, tápate, que se te vé el requeté » (Marchons...