9 janvier -1er février 2019Malte – Italie. Répartition de migrants sauvés en Méditerranée.

 

Le 9, La Valette et Bruxelles annoncent la conclusion d’un accord sur la répartition dans neuf pays de l’Union européenne de près de deux cents migrants sauvés en Méditerranée en décembre 2018, dont cent cinquante par les garde-côtes et quarante-neuf par deux navires humanitaires affrétés par les ONG allemandes Sea-Watch et Sea-Eye, que les autorités refusaient jusque-là de laisser aborder.

Le 29, Rome annonce la conclusion d’un accord avec six autres États de l’Union, relatif à la répartition de quarante-sept migrants recueillis dix jours plus tôt par le navire Sea-Watch 3, qui sont débarqués à Catane, en Sicile, le 31. Le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini (Ligue, extrême droite) estime avoir « prouvé que [sa] stratégie de fermeté payait ». Plus de deux mille deux cent soixante migrants sont morts en Méditerranée en 2018 selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Le 1er février, les garde-côtes italiens retiennent le Sea-Watch 3 à Catane pour « une série de non-conformités ». Depuis l’été 2018, le navire évitait d’entrer dans les eaux territoriales italiennes, où il pouvait être arraisonné.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9 janvier -1er février 2019 - Malte – Italie. Répartition de migrants sauvés en Méditerranée. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-janvier-1er-fevrier-2019-malte-italie-repartition-de-migrants-sauves-en-mediterranee/