9-31 juillet 2021France. Imposition de la vaccination pour certains personnels.

 

Le 9, les discothèques rouvrent leurs portes, alors que le nombre des contaminations repart à la hausse, en raison de la propagation du variant Delta du coronavirus, particulièrement contagieux. Le ministre de la Santé Olivier Véran estime que celui-ci « sera bientôt majoritaire dans notre pays, probablement ce week-end ».

Le 12, le président Emmanuel Macron annonce, dans une allocution télévisée, de nouvelles contraintes sanitaires visant à prévenir la survenue d’une quatrième vague épidémique. Il impose aux personnels des hôpitaux, cliniques et maisons de retraite, ou au service des personnes âgées ainsi qu’aux sapeurs-pompiers, de se faire vacciner avant le 15 septembre, sous peine de ne plus pouvoir exercer et de ne plus être payés. En outre, le chef de l’État étend l’obligation de la présentation du passe sanitaire à l’accès aux lieux de loisir et de culture recevant plus de cinquante personnes à partir du 21 juillet, et aux cafés, restaurants, centres commerciaux, avions, trains et établissements médicaux à compter de début août. Il annonce également que les tests PCR non prescrits par un médecin deviendront payants à partir de l’automne. Ces annonces provoquent une ruée vers les centres de vaccination.

Le 13, l’état d’urgence sanitaire est décrété et le couvre-feu rétabli en Martinique et à La Réunion.

Le 17, les manifestations contre les nouvelles restrictions sanitaires regroupent cent quatorze mille personnes à travers le pays, selon le ministère de l’Intérieur. Les manifestants dénoncent la « dictature » et l’« apartheid » auxquels conduiraient ces mesures. La salle communale de Lans-en-Vercors (Isère), qui devait accueillir un centre de vaccination, est saccagée. Les jours suivants, d’autres centres de vaccination sont la cible d’actes de violence. Le 24, les manifestations rassembleront cent soixante mille personnes et le 31, deux cent quatre mille.

Le 19, le Conseil des ministres adopte le projet de loi instaurant les nouvelles restrictions sanitaires.

Le 21, le Conseil de défense sanitaire présidé par le chef de l’État exclut d’imposer des restrictions locales supplémentaires. Toutefois, des préfets imposent déjà, dans certaines communes, le port du masque en extérieur ou la fermeture des bars et restaurants à 23 heures.

Le 25, au terme de débats houleux, le Parlement adopte définitivement le projet de loi « relatif à la gestion de la crise sanitaire ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-31 juillet 2021 - France. Imposition de la vaccination pour certains personnels. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-31-juillet-2021-imposition-de-la-vaccination-pour-certains-personnels/