9-31 décembre 2020O.N.U. Sommet sur l'ambition climatique.

 

Le 9, le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) publie son rapport annuel qui met en lumière le « vaste écart » existant entre l’objectif de long terme en matière climatique et le niveau « totalement insuffisant » des engagements à moyen terme pris par les États signataires de l’accord de Paris de décembre 2015. Le rapport constate la poursuite de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GAS) – 2,6 p. 100 en 2019. Il estime que ces émissions baisseront de 7 p. 100 en 2020 en raison du ralentissement de l’activité due à la pandémie de Covid-19, tout en prévoyant un rebond des émissions dès 2021 dans la perspective d’une reprise économique fondée sur les énergies fossiles. Aussi préconise-t-il de profiter des plans de relance mondiaux, d’un montant total de 12 000 milliards de dollars (9 900 milliards d’euros) pour promouvoir la transition écologique.

Le 11, le Conseil européen décide de porter de 40 à 55 p. 100 l’objectif de réduction, d’ici à 2030, des émissions de GAS par rapport à 1990, en vue d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Le 12, un Sommet sur l’ambition climatique organisé sur l’initiative des Nations unies, du Royaume-Uni et de la France réunit virtuellement soixante-quinze chefs d’État et de gouvernement pour célébrer le cinquième anniversaire de la signature de l’accord de Paris et relancer la lutte contre le réchauffement climatique. Seuls sont autorisés à s’exprimer les pays présentant des annonces ambitieuses. En ouverture, le secrétaire général de l’ONU António Guterres appelle les États à « déclarer l’état d’urgence climatique ». Vingt-quatre pays s’engagent à atteindre la neutralité carbone en 2050 ou même avant. Plus de cinquante promettent de présenter de nouveaux plans climatiques lors de la COP 26 qui doit se tenir en Écosse en novembre 2021. L’accord de Paris impose à ses signataires de réviser leurs plans climatiques tous les cinq ans. Ceux-ci ont jusqu’à la fin de l’année pour les déposer auprès de l’ONU.

Le 31, moins de la moitié des pays signataires de l’accord de Paris ont déposé une version révisée de leurs engagements auprès de l’ONU.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  9-31 décembre 2020 - O.N.U. Sommet sur l'ambition climatique. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-31-decembre-2020-sommet-sur-l-ambition-climatique/