9-30 septembre 2013Norvège. Victoire de l'opposition conservatrice aux élections législatives

 

Le 9, le Parti travailliste du Premier ministre Jens Stoltenberg arrive en tête aux élections législatives, malgré un net recul, avec 30,8 p. 100 des suffrages et 55 sièges sur 169. Le Parti conservateur d'Erna Solberg est en forte progression, avec 26,8 p. 100 des voix et 48 élus. Le Parti du progrès, populiste et xénophobe, de Siv Jensen arrive en troisième position, avec 16,3 p. 100 des suffrages et 29 députés. Le taux de participation est de 78,3 p. 100.

Le 30, Erna Solberg annonce la conclusion d'un accord avec le Parti du progrès en vue de former un gouvernement de coalition minoritaire. Les deux partis centristes des chrétiens-démocrates et des libéraux refusent d'entrer au gouvernement, mais assurent celui-ci de leur soutien sur certains sujets.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-30 septembre 2013 - Norvège. Victoire de l'opposition conservatrice aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-30-septembre-2013-victoire-de-l-opposition-conservatrice-aux-elections-legislatives/