9-28 septembre 1985Royaume-Uni. Violences dans des faubourgs habités par des immigrés jamaïcains et pakistanais

 

Dans la nuit du 9 au 10, de violentes émeutes éclatent à Birmingham, dans le quartier des Handsworth, habité en majorité par des immigrés jamaïcains et pakistanais. Au cours de l'incendie d'un bureau de poste, deux personnes trouvent la mort, tandis que des dizaines d'autres sont blessées, dont plusieurs policiers et pompiers ; de nombreuses boutiques sont incendiées ou pillées.

Le 10, le ministre de l'Intérieur, Douglas Hurd, qui s'est rendu sur les lieux, est reçu à coups de pierre. À Birmingham, ville de 2,5 millions d'habitants (avec sa banlieue), près de 49 p. 100 de la population active est au chômage.

Le 28, à Brixton, ville de la banlieue londonienne habitée par de nombreux Antillais, la population, rendue furieuse par une bavure policière (une femme de couleur avait été grièvement blessée par erreur), provoque de très violents incidents au cours desquels une cinquantaine de personnes sont blessées et environ deux cents arrêtées. Là encore, misère et chômage expliquent partiellement ces violences.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-28 septembre 1985 - Royaume-Uni. Violences dans des faubourgs habités par des immigrés jamaïcains et pakistanais », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-28-septembre-1985-violences-dans-des-faubourgs-habites-par-des-immigres-jamaicains-et-pakistanais/