9-27 avril 2001France. Inondations exceptionnelles dans la Somme

 

Le 9, le Premier ministre, Lionel Jospin, se rend à Abbeville (Somme) auprès des victimes des inondations. Exceptionnelles par leur ampleur, les précipitations des derniers mois – surtout celles du mois de mars – ont provoqué le débordement des eaux de la Somme ainsi que l'élévation du niveau des nappes phréatiques et des marais. Le phénomène est amplifié par le ruissellement des eaux de pluie, que le sol n'absorbe plus, ainsi que par l'effet des grandes marées. Le chef du gouvernement est pris à partie par certains habitants qui prêtent foi à la rumeur selon laquelle les inondations seraient dues au déversement du trop-plein du bassin de la Seine dans celui de la Somme, afin d'épargner Paris. Lionel Jospin annonce le déblocage de « moyens d'extrême urgence » ainsi que la mise en place d'une mission interministérielle pour déterminer les causes des inondations.

Le 27, le président Chirac, qui reçoit des élus de la Somme, tous de droite, critique implicitement l'insuffisance de l'action du gouvernement. Au cours du mois, celui-ci a débloqué 30 millions de francs en faveur des communes sinistrées, au nombre de 117, dans lesquelles 1 150 personnes environ ont été évacuées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-27 avril 2001 - France. Inondations exceptionnelles dans la Somme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-27-avril-2001-inondations-exceptionnelles-dans-la-somme/