9-24 mai 1984États-Unis – Salvador. Accord du Congrès pour une aide au Salvador

 

Le 9, le président Reagan prononce une allocution télévisée sur sa politique en Amérique centrale afin de désarmer l'hostilité qu'elle suscite au Congrès et dans l'opinion. Il dénonce l'extension de la « subversion communiste » et évoque le spectre de « centaines de milliers de réfugiés » cherchant asile aux États-Unis et d'une population de « cent millions de personnes » vivant sous le contrôle des régimes prosoviétiques à la frontière sud du pays. « Notre intérêt national, affirme-t-il, et la seule chose juste à faire d'un point de vue moral, consiste à soutenir les régimes démocratiques en Amérique centrale. »

Le 24, la Chambre des représentants, au sein de laquelle les démocrates sont majoritaires, approuve, par 267 voix contre 154, une aide militaire d'urgence de 62 millions de dollars pour le Salvador. Autant que par les arguments de Ronald Reagan, les représentants ont été convaincus par José Napoléon Duarte, venu en visite à Washington immédiatement après son élection, le 6, à la présidence du Salvador.

En revanche, la Chambre des représentants rejette, par 241 voix contre 177, les 21 millions de dollars d'aide supplémentaire que le président Reagan réclamait pour les mouvements de guérilla qui luttent contre le régime sandiniste du Nicaragua.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-24 mai 1984 - États-Unis – Salvador. Accord du Congrès pour une aide au Salvador », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-24-mai-1984-accord-du-congres-pour-une-aide-au-salvador/