8 octobre 2018Environnement. Publication du rapport du GIEC sur les effets d'un réchauffement de 1,5 degré.

 

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) remet le rapport, commandé par les États signataires de l’accord de Paris sur le climat de décembre 2015, sur les impacts d’un réchauffement global de 1,5 degré par rapport à l’ère préindustrielle. Cet objectif souhaitable avait été fixé par la COP 21 à la requête des pays insulaires les plus menacés par l’élévation du niveau des océans. Le rapport détaille les différences sensibles d’impact, en termes de climat et de biodiversité, entre un réchauffement de 1,5 et de 2 degrés, estimant encore possible d’atteindre l’objectif fixé au prix de « transitions sans précédent ». Le rapport indique que le réchauffement a déjà atteint 1 degré et prévoit que, au rythme actuel, le seuil de 1,5 degré sera franchi entre 2030 et 2052. Il estime que la limitation à 1,5 degré de l’élévation des températures exige une diminution de 45 p. 100 des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, par rapport à leur niveau de 2010.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  8 octobre 2018 - Environnement. Publication du rapport du GIEC sur les effets d'un réchauffement de 1,5 degré. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-octobre-2018-environnement-publication-du-rapport-du-giec-sur-les-effets-d-un-rechauffement-de-1-5-degre/