8 novembre 2002Union européenne. Hostilité déclarée de Valéry Giscard d'Estaing à l'adhésion de la Turquie

 

Valéry Giscard d'Estaing, président de la Convention sur l'avenir de l'Europe, exprime, dans un entretien au journal Le Monde, son hostilité à l'adhésion d'Ankara à l'Union européenne, déclarant lui préférer le partenariat et la coopération. Cet avis intervient quelques jours après la victoire électorale, en Turquie, d'un parti islamique modéré et pro-européen. En contradiction avec la position officielle des Quinze qui ont reconnu à la Turquie le statut de pays candidat en décembre 1999, il déclare que ce pays « n'est pas un pays européen » et que son adhésion signifierait « la fin de l'Union ». Ankara a entrepris des réformes en vue de son adhésion. Toutefois, aucune date d'ouverture des négociations n'a été fixée.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8 novembre 2002 - Union européenne. Hostilité déclarée de Valéry Giscard d'Estaing à l'adhésion de la Turquie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-novembre-2002-hostilite-declaree-de-valery-giscard-d-estaing-a-l-adhesion-de-la-turquie/