8 mai 1992Iran. Victoire des « pragmatiques » aux élections législatives

 

Les résultats du second tour des premières élections législatives depuis la mort de l'imām Rouhollāh Khomeyni, le 3 juin 1989, bouleversent le paysage politique iranien. Soutenus par le président Ali Akbar Hachemi Rafsandjani et le « guide de la Révolution » Ali Khamenei, l'Association du clergé combattant (Rouyaniyate) qui regroupe les « pragmatiques », ou modérés, remporte plus des trois quarts des sièges. Sa victoire écrasante sur les « radicaux » de l'Association des religieux combattants (Rouyaniyoun) se dessinait déjà dans les résultats du premier tour, le 10 avril. Défenseurs de l'héritage de Khomeyni et largement majoritaires au sein du Parlement sortant, les Rouyaniyoun sont dirigés par le président du Parlement Mehdi Karoubi. Ce dernier ne parvient pas à se faire élire à Téhéran, où les modérés conquièrent la totalité des sièges. L'opposition n'a pas participé au scrutin.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8 mai 1992 - Iran. Victoire des « pragmatiques » aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-mai-1992-victoire-des-pragmatiques-aux-elections-legislatives/