8-29 mars 1988États-Unis. Candidats en tête pour la présidentielle à l'issue du Super Tuesday

 

Le 8, les résultats des primaires organisées dans vingt États du sud des États-Unis confirment les tendances apparues lors des précédentes consultations en vue de la désignation des candidats des deux grands partis américains pour l'élection présidentielle de novembre : chez les républicains, le vice-président George Bush conforte son avance sur son seul véritable challenger, le sénateur du Kansas Robert Dole. Chez les démocrates, la situation est moins tranchée : le gouverneur du Massachusetts Michael Dukakis ne réussit pas à distancer le pasteur noir Jesse Jackson, qui continue à rassembler la totalité des voix « noires », tout en ralliant pour la première fois une partie de l'électorat « blanc ».

Le 29, le retrait de Robert Dole à l'issue des primaires du Connecticut confirme la victoire de George Bush après les succès remportés dans l'Illinois, le 15, et le Michigan, le 26, tandis que, dans le camp démocrate, les deux candidats en tête se suivent de très près, avec un léger avantage pour Michael Dukakis sur Jesse Jackson.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-29 mars 1988 - États-Unis. Candidats en tête pour la présidentielle à l'issue du Super Tuesday », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-29-mars-1988-candidats-en-tete-pour-la-presidentielle-a-l-issue-du-super-mardi/