8-26 septembre 1990Afrique du Sud. Reprise des violences et visite du président Frederik De Klerk aux États-Unis

 

Du 8 au 10, les violences reprennent dans les cités noires de la banlieue de Johannesburg : alors que cinquante-trois personnes sont tuées lors d'affrontements entre Noirs à Soweto, des provocateurs blancs sont impliqués dans les heurts meurtriers qui opposent des Zoulous de l'Inkatha à des partisans de l'A.N.C.

Le 11, Nelson Mandela rencontre le président De Klerk pour tenter de mettre fin aux « violences qui menacent le processus de paix ».

Le 13, un gang de jeunes Noirs attaque un train de banlieue et massacre plus de vingt-six passagers.

Le 15, les autorités mettent en place un plan draconien, pour lutter contre les violences qui ont fait près de huit cents morts en cinq semaines.

Du 23 au 26, Frederik De Klerk se rend aux États-Unis pour une visite officielle, la première d'un président sud-africain depuis 1947. Au cours des entretiens avec George Bush, il affirme « l'irréversibilité » de sa politique de réformes. Bien que Washington estime encore prématurée la levée des sanctions économiques, le président sud-africain considère sa visite comme un succès.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-26 septembre 1990 - Afrique du Sud. Reprise des violences et visite du président Frederik De Klerk aux États-Unis », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-26-septembre-1990-reprise-des-violences-et-visite-du-president-frederik-de-klerk-aux-etats-unis/