8-26 octobre 2016France. Manifestations policières après une attaque à Viry-Châtillon.

 

Le 8, dans la cité de la Grande-Borne, à Viry-Châtillon (Essonne), deux véhicules de police sont attaqués par une dizaine de jeunes armés de pierres, de barres de fer et de cocktails Molotov. Quatre policiers sont grièvement blessés.

Dans la nuit du 17 au 18, quelques centaines de policiers en tenue, mobilisés par textos, manifestent sur l’avenue des Champs-Élysées, à Paris, contre « une hiérarchie carriériste, des élites syndicales enlisées dans leurs conflits et une justice complètement désintéressée de notre sort ».

Le 18, le directeur général de la police nationale Jean-Marc Falcone, en visite au commissariat d’Évry (Essonne), est hué par plusieurs centaines de policiers qui réclament sa démission. Mille cinq cents à deux mille policiers continuent à se rassembler les jours suivants dans plusieurs villes.

Le 26, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve présente un plan de sécurité publique de 250 millions d’euros. Celui-ci prévoit notamment des renforts en matériel, des réfections de locaux et la fin des gardes statiques devant les préfectures et les tribunaux. Le gouvernement s’engage à étudier l’évolution du régime de la légitime défense. Les syndicats se disent globalement satisfaits, contrairement aux policiers manifestants.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-26 octobre 2016 - France. Manifestations policières après une attaque à Viry-Châtillon. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-26-octobre-2016-manifestations-policieres-apres-une-attaque-a-viry-chatillon/