8-25 novembre 1988République fédérale d'Allemagne. Démission du président du Bundestag après un discours ambigu sur la période nazie

 

Du 8 au 10, la R.F.A., la R.D.A. et l'Autriche commémorent le cinquantième anniversaire de la « Nuit de cristal », au cours de laquelle les nazis perpétrèrent un pogrom antisémite sur l'ensemble du territoire du Reich.

Le 10, une séance solennelle du Bundestag clôt les cérémonies. Le discours de Philipp Jenninger (C.D.U.), président de la Chambre, apparaît ambigu, dans la mesure où il énumère les succès du nazisme naissant et analyse l'antisémitisme allemand en des termes qui peuvent être interprétés comme une justification. La consternation est générale, les Verts quittent le Parlement, suivis d'une trentaine de députés sociaux-démocrates et de six libéraux.

Le 11, tous les groupes parlementaires – y compris le sien – lui ayant retiré leur confiance, Philipp Jenninger donne sa démission, tout en se déclarant « surpris et choqué » des réactions provoquées par son discours.

Le 18, le groupe parlementaire C.D.U.-C.S.U. désigne Rita Süssmuth, ministre de la Jeunesse, de la Famille et de la Santé, pour lui succéder. Elle devient, le 25, la première femme élue à la tête du Bundestag.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-25 novembre 1988 - République fédérale d'Allemagne. Démission du président du Bundestag après un discours ambigu sur la période nazie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-25-novembre-1988-demission-du-president-du-bundestag-apres-un-discours-ambigu-sur-la-periode-nazie/