8-25 juin 1998Nigeria. Mort du président Sani Abacha

 

Le 8, le président Sani Abacha meurt d'une crise cardiaque. Le chef d'état-major, le général Abdulsalam Abubakar, est aussitôt nommé chef de l'État par le Conseil provisoire de gouvernement, instance suprême du régime militaire instauré en novembre 1993. Selon le programme de démocratisation présenté par la junte en octobre 1995, les militaires devaient céder le pouvoir, en octobre 1998, à un président civil qui devait être élu en août. Mais, en avril, les cinq partis politiques légaux avaient désigné le général Abacha comme seul candidat au scrutin présidentiel.

Le 9, le président Abubakar annonce son intention de respecter le processus de démocratisation.

Le 15, il ordonne la libération de neuf prisonniers politiques, dont le général Olusegun Obasanjo, ancien chef de l'État favorable à un pouvoir civil, condamné en 1995 pour sa participation à une prétendue tentative de putsch. Dix-sept autres détenus politiques sont libérés le 25.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-25 juin 1998 - Nigeria. Mort du président Sani Abacha », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-25-juin-1998-mort-du-president-sani-abacha/