8-22 avril 1990Yougoslavie. Victoires électorales de l'opposition en Slovénie et en Croatie et décrispation au Kosovo

 

Le 8, les premières élections libres sont organisées dans la république de Slovénie. Les résultats des législatives font apparaître une victoire de la coalition d'opposition non communiste Demos, regroupant les chrétiens-démocrates, les Verts, les paysans, les sociaux démocrates, qui obtient 55 p. 100 des voix et 47 des 80 sièges à la Chambre socio-politique, la plus importante des trois composant le Parlement slovène.

Le 18, le pouvoir fédéral lève l'état d'urgence, instauré le 27 février 1989 au Kosovo à la suite du soulèvement de la population d'origine albanaise contre la reprise en main de la province par la Serbie dont elle dépend. Cette mesure, ainsi que la libération de cent huit prisonniers politiques, dont l'écrivain Adem Demaci, incarcéré durant quinze ans pour « activités nationalistes », confirme la volonté d'apaisement des autorités fédérales.

Le 22, au second tour de l'élection présidentielle slovène, Milan Kucan, communiste réformateur, l'emporte sur le candidat de la coalition Demos, Joze Pucnik, partisan d'une sécession contre laquelle les militaires avaient mis la République en garde. Le même jour, le premier tour des élections législatives de la république de Croatie voit le succès du parti d'opposition, l'Union démocratique croate (H.D.Z.), menée par Franjo Tudjman.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-22 avril 1990 - Yougoslavie. Victoires électorales de l'opposition en Slovénie et en Croatie et décrispation au Kosovo », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-22-avril-1990-victoires-electorales-de-l-opposition-en-slovenie-et-en-croatie-et-decrispation-au-kosovo/