8-19 novembre 2008Nouvelle-Zélande. Victoire de l'opposition conservatrice aux élections législatives

 

Le 8, le Parti national (centre droit), dirigé depuis 2006 par John Key, chef de l'opposition, remporte les élections à la Chambre des représentants avec 44,9 p. 100 des suffrages et 58 sièges sur 122 au Parlement (+ 10 par rapport au scrutin de septembre 2005). Le Parti travailliste du Premier ministre sortant, Helen Clark, au pouvoir depuis les élections de novembre 1999, obtient 40 p. 100 des voix et 43 élus (— 7). Les Verts remportent 6,7 p. 100 des suffrages et ont 9 députés (+ 3). Le taux de participation est de 79,5 p. 100.

Le 19, John Key est nommé Premier ministre. Le Parti national bénéficie du soutien parlementaire du parti de centre-droit ACT – 5 sièges – et du parti centriste Avenir uni – 1 siège.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-19 novembre 2008 - Nouvelle-Zélande. Victoire de l'opposition conservatrice aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-19-novembre-2008-victoire-de-l-opposition-conservatrice-aux-elections-legislatives/