8-16 juillet 2018Éthiopie – Érythrée. Signature d'une déclaration de paix et de coopération.

 

Le 8, Abiy Ahmed, arrivé au pouvoir en avril, effectue la première visite d’un chef de gouvernement éthiopien à Asmara depuis la fin de la guerre qui a opposé son pays à l’Érythrée entre 1998 et 2000. Il déclare qu’« il n’y a plus de frontière entre l’Éthiopie et l’Érythrée ». En juin, Addis-Abeba avait offert de respecter l’accord de paix signé en 2000, ainsi que le tracé frontalier proposé par une commission internationale en 2002. Abiy Ahmed et le président érythréen Issayas Afeworki annoncent la reprise des relations commerciales et diplomatiques, ainsi que des communications entre leurs deux pays.

Le 9, les deux hommes signent une « déclaration de paix et de coopération » qui met fin à « l’état de guerre » entre l’Éthiopie et l’Érythrée.

Du 14 au 16, Issayas Afeworki effectue une visite officielle de trois jours à Addis-Abeba, qui concrétise la normalisation des relations bilatérales. Certaines voix s’élèvent en Éthiopie pour dénoncer le soutien des autorités à la dictature érythréenne.

Abiy Ahmed et Issayas Afeworki, 2018

photographie : Abiy Ahmed et Issayas Afeworki, 2018

photographie

Après deux décennies de guerre entre les deux voisins de la Corne de l'Afrique, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed (à gauche) et le président érythréen Issayas Afeworki (à droite) célèbrent la réouverture de l'ambassade d'Érythrée en Éthiopie, à Addis- Abeba le 16 juillet 2018. 

Crédits : Michael Tewelde/ AFP

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-16 juillet 2018 - Éthiopie – Érythrée. Signature d'une déclaration de paix et de coopération. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-16-juillet-2018-ethiopie-erythree-signature-d-une-declaration-de-paix-et-de-cooperation/