8-12 novembre 2015Birmanie. Victoire de l’opposition aux élections législatives.

 

Le 8, avec 255 sièges sur 440 à la Chambre des représentants, la Ligue nationale pour la démocratie (L.N.D.) de l’opposante Aung San Suu Kyi remporte la majorité absolue aux premières élections législatives libres organisées depuis mai 1990 – la L.N.D. avait alors remporté le scrutin, mais les résultats avaient été annulés par la junte. Le Parti de la solidarité et du développement de l’Union (U.S.D.P.) du président Thein Sein s’écroule avec 30 élus. Le taux de participation est d’environ 80 p. 100. L’armée continue de nommer le quart des membres de chaque chambre. Également majoritaire à la Chambre des nationalités, la L.N.D. dispose de la majorité qualifiée qui lui garantit l’élection par le Parlement de son candidat à la présidence, prévue en 2016. Aung San Suu Kyi, qui était mariée à un Britannique, ne peut toutefois prétendre à cette fonction.

Le 9, l’U.S.D.P. reconnaît sa défaite.

Le 12, le général Min Aung Hlaing, chef de l’armée, promet de coopérer avec le nouveau pouvoir.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-12 novembre 2015 - Birmanie. Victoire de l’opposition aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-12-novembre-2015-victoire-de-l-opposition-aux-elections-legislatives/