8-11 juillet 2007France. Poursuite par l'Élysée de sa politique d'« ouverture » en direction de personnalités de la gauche

 

Le 8, le président Nicolas Sarkozy annonce qu'il proposera la candidature de l'ancien ministre socialiste Dominique Strauss-Kahn à la direction générale du Fonds monétaire international à la suite de la démission de l'Espagnol Rodrigo Rato.

Le 10, le bureau national du Parti socialiste (P.S.) soutient cette candidature. Par ailleurs, il décide de suspendre de ses instances de direction et de son groupe parlementaire les socialistes qui accepteraient une mission proposée par l'Élysée ou le gouvernement Fillon.

Le 11, le député socialiste du Pas-de-Calais et ancien ministre Jack Lang, pressenti pour participer au comité sur la réforme des institutions, déclare ne plus se reconnaître « à travers les méthodes de direction » du premier secrétaire du P.S. François Hollande et annonce sa démission de ses fonctions de secrétaire national du parti ainsi que la suspension de sa participation au bureau national.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-11 juillet 2007 - France. Poursuite par l'Élysée de sa politique d'« ouverture » en direction de personnalités de la gauche », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-11-juillet-2007-poursuite-par-l-elysee-de-sa-politique-d-ouverture-en-direction-de-personnalites-de-la-gauche/