7 mars 2015

France. Mise en examen de Claude Guéant

Les magistrats chargés de l’enquête sur l’éventuel financement par la Libye de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, agissant en marge de leur instruction principale, mettent en examen l’ancien ministre de l’Intérieur et bras droit du président, Claude Guéant, pour « faux », « usage de faux » et « blanchiment de fraude fiscale en bande organisée ». Les soupçons des magistrats portent sur la prétendue vente par Claude Guéant, en 2008, de deux tableaux à un avocat malaisien pour la somme de 500 000 euros – somme très supérieure à la valeur estimée des toiles. Deux jours avant la transaction, l’acheteur avait reçu une somme équivalente versée par un homme d’affaires saoudien, également mis en examen par les magistrats français pour fraude fiscale en bande organisée.

— Universalis

Événements précédents