7 février 2021Équateur. Premier tour de l'élection présidentielle.

 

L’économiste et ancien ministre Andrés Arauz, dauphin de l’ancien président Rafael Correa et candidat de la coalition de l’Union pour l’espérance (UNES, gauche), arrive largement en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 32,7 % des suffrages. Avec 19,7 % des voix, l’ancien ministre et ancien banquier Guillermo Lasso, candidat d’une coalition dirigée par son parti CREO (Creando Oportunidades, centre droit), qui se présente pour la troisième fois à l’élection présidentielle, conquiert de justesse sa place au second tour devant l’avocat Yaku Pérez, candidat du mouvement Pachakutik (indigéniste et écologiste) qui recueille 19,4 % des suffrages. L’entrepreneur Xavier Hervas, candidat de la Gauche démocratique (Izquierda Democrática, ID, social-démocrate), obtient 15,7 % des voix. Le président sortant Lenín Moreno, que sa politique d’austérité a rendu très impopulaire, ne se représentait pas. Le taux de participation est de 81 %. Yaku Pérez, qui obtient le score le plus élevé jamais atteint par un candidat issu de la communauté indienne, dénonce des fraudes. Aux élections législatives qui se déroulent le même jour, l’UNES remporte 32,2 % des suffrages et 49 sièges sur 137, Pachakutik 16,8 % des voix et 27 élus, ID 12 % des suffrages et 18 députés, le Parti social-chrétien, membre de la coalition de Guillermo Lasso pour la présidentielle, 9,7 % des voix et 18 sièges, CREO 9,7 % des suffrages et 12 élus. Alliance País, la formation de Lenín Moreno, perd la totalité de ses 74 sièges.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7 février 2021 - Équateur. Premier tour de l'élection présidentielle. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-fevrier-2021-premier-tour-de-l-election-presidentielle/