7 décembre 2003France. Rejet par les électeurs d'un projet de collectivité territoriale unique en Martinique et en Guadeloupe

 

Les électeurs de Martinique et de Guadeloupe rejettent par référendum le projet institutionnel visant, dans chacune des deux îles, à remplacer les conseils généraux et régionaux par une assemblée unique, comme la réforme constitutionnelle adoptée en mars l'autorise. Le non l'emporte avec 73 p. 100 (taux de participation: 50,3 p. 100) des suffrages en Guadeloupe et 50,5 p. 100 en Martinique (taux de participation: 43,6 p. 100). Ces résultats constituent un désaveu pour les élus locaux majoritairement favorables au oui, alors que le gouvernement n'avait pas donné de consigne de vote. Seuls les électeurs des îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy se prononcent en faveur du nouveau statut par, respectivement, 76,2 p. 100 et 95,5 p. 100 des suffrages.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7 décembre 2003 - France. Rejet par les électeurs d'un projet de collectivité territoriale unique en Martinique et en Guadeloupe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-decembre-2003-rejet-par-les-electeurs-d-un-projet-de-collectivite-territoriale-unique-en-martinique-et-en-guadeloupe/