7-8 juillet 2005France. Privatisation partielle de G.D.F.

 

Le 7 est présenté le bilan de l'opération de privatisation partielle et d'augmentation de capital de Gaz de France (G.D.F.) engagée le 23 juin. L'introduction en Bourse de 20,65 p. 100 du nouveau capital du groupe public rapporte environ 2,5 milliards d'euros à l'État et 2 milliards d'euros à G.D.F. La loi d'août 2004 relative au changement de statut d'E.D.F. et de G.D.F. impose à l'État de conserver au moins 70 p. 100 du capital des deux groupes publics. À l'issue de l'opération, les investisseurs institutionnels et les particuliers détiennent 17,48 p. 100 du capital de G.D.F., et les salariés 3,08 p. 100. La souscription de l'offre par quelque 3,15 millions d'investisseurs individuels fait de cette opération un succès populaire.

Le 8, dès sa première cotation à la Bourse de Paris, l'action G.D.F. s'apprécie de 22,84 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-8 juillet 2005 - France. Privatisation partielle de G.D.F. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-8-juillet-2005-privatisation-partielle-de-g-d-f/