7-30 juin 1981Liban. Accalmie dans les combats

 

Les 7 et 8 se réunit pour la première fois à Beiteddine, dans la montagne libanaise, le comité arabe quadripartite qui regroupe autour du président Sarkis et sous l'égide de Chedli Klibi, secrétaire général de la Ligue arabe, les ministres des Affaires étrangères syrien, saoudien et koweitien. La conférence prend acte de l'acceptation par les troupes syriennes et les forces chrétiennes libanaises d'un cessez-le-feu qui est à peu près respecté jusqu'à la fin du mois.

Le 9, Philip Habib, envoyé spécial du président Reagan, reprend sa mission de médiation au Proche-Orient, commencée un mois auparavant, pour tenter de résoudre la crise israélo-syrienne. Il se rend en premier lieu à Beyrouth.

Le 30, l'armée syrienne lève le siège de Zahlé, ville du centre du Liban encerclée depuis le 1er avril. Tandis que les quatre-vingt-quinze miliciens phalangistes étrangers à la ville se retirent, six cents gendarmes libanais y pénètrent et prennent le contrôle de la ville et de ses alentours.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-30 juin 1981 - Liban. Accalmie dans les combats », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-30-juin-1981-accalmie-dans-les-combats/