7-28 décembre 2000Ghana. Victoire de l'opposition aux élections générales

 

Le 7, le principal parti d'opposition, le Nouveau Parti patriotique (N.P.P.), remporte les élections législatives en obtenant 99 sièges sur 200, contre 92 pour le Congrès démocratique national (N.D.C.) au pouvoir. Les autres sièges se répartissent entre de petites formations et des candidats indépendants. Au premier tour de l'élection présidentielle, qui se tient le même jour, le chef du N.P.P., John Kufuor, avec 48,4 p. 100 des suffrages, devance de peu le vice-président sortant, John Atta Mills, candidat du N.D.C., qui obtient 44,8 p. 100 des voix. Le président Jerry Rawlings, élu depuis 1992, ne pouvait se présenter pour un troisième mandat consécutif.

Le 28, John Kufuor remporte l'élection présidentielle. Son adversaire reconnaît sa défaite. La passation de pouvoir, prévue pour le 7 janvier 2001, sera la première de l'histoire du pays entre deux présidents démocratiquement élus.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  7-28 décembre 2000 - Ghana. Victoire de l'opposition aux élections générales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-28-decembre-2000-victoire-de-l-opposition-aux-elections-generales/