7-26 avril 2014Inde. Large victoire des nationalistes hindous aux élections législatives

 

Du 7 avril au 12 mai, plus de huit cents millions d'électeurs sont appelés à élire la chambre basse du Parlement, le Lok Sabha. Il s'agit du plus grand corps électoral au monde. Le Bharatiya Janata Party (nationaliste hindou, conservateur) dirigé par Narendra Modi, chef de l'exécutif de l'État du Gujarat, l'emporte largement avec 31 p. 100 des suffrages et 282 sièges sur 543 élus. Il est le premier parti à disposer d'une majorité absolue au Parlement depuis 1984. L'Alliance démocratique nationale à laquelle il appartient obtient au total 336 sièges. Le Parti du Congrès (nationaliste séculariste, social-démocrate) mené par Rahul Gandhi, fils de l'ancien Premier ministre Rajiv Gandhi, subit une sévère défaite avec 19,3 p. 100 des voix et 44 élus, alors qu'il en comptait plus de 200. L'Alliance progressiste unie dont il fait partie obtient 59 sièges. La coalition de gauche réunit 4,2 p 100 des suffrages et a 10 députés. Le taux de participation moyen s'élève à 66,4 p. 100.

Le 20 mai, le président Pranab Mukherjee nomme Narendra Modi au poste de Premier ministre.

Le 26, celui-ci prête serment.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-26 avril 2014 - Inde. Large victoire des nationalistes hindous aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-26-avril-2014-large-victoire-des-nationalistes-hindous-aux-elections-legislatives/